Fonds Léon fredericq : De la recherche À la vie

"ILS NOUS SOUTIENNENT"

AstraZeneca


 

Entreprise biopharmaceutique internationale, AstraZeneca découvre, développe, fabrique et commercialise des médicaments dans trois principaux domaines thérapeutiques : les maladies cardiovasculaires et du métabolisme, l’oncologie, les maladies respiratoires, de l’inflammation et auto-immunes. Depuis trois ans, AstraZeneca soutient activement le Fonds Léon Fredericq en permettant l'octroi d'une bourse annuelle destinée à soutenir un projet de recherche dans le domaine des maladies respiratoires. Une inquiétude, une certitude, un espoir pour le monde scientifique d'hier, d'aujourd'hui et de demain... Interview express.

Vos préoccupations

Dans les prochaines années, les systèmes de soins de santé en Europe devront faire face à des défis démographiques et ce, de manière significative. Les populations en Europe sont vieillissantes et elles vivent également plus longtemps. (1)

La tendance en Belgique est identique. En effet, l’augmentation pour le groupe de plus de 65 ans devrait être de 1%.(1) En ce qui concerne l'espérance de vie actuelle, celle-ci tourne autour de 77 ans pour les hommes et 82 ans pour les femmes.  En 2010, 1.8 millions résidents belges étaient alors âgés de plus de 64 ans.(2)

Dans cette population vieillissante, la prévalence des maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, le cancer et les maladies respiratoires est en progression et ces maladies constituent une cause importante de décès. (2) Les styles de vie adoptés apportent aussi de nouvelles “épidémies” comme le diabète.

Vos certitudes

Ces tendances mettent en évidence la nécessité d'investir davantage dans l’élaboration de médicaments innovants ainsi que dans une collaboration accrue entre les universités, les entreprises pharmaceutiques et la communauté médicale pour les développer ;

Les derniers développements scientifiques dans ces domaines de maladie nous disent aussi que l'avenir réside dans les médicaments personnalisés:

  • Des médicaments qui ont le potentiel d'améliorer la vie des patients et de prolonger la survie au-delà des limites des thérapies actuelles
  • Des médicaments qui seront très efficaces si les groupes de patients sont petits et ciblés
  • Des médicaments qui apporteront également de nouveaux défis en matière d’accès et de coût dans la régulation de ceux-ci
Nous concernant plus spécifiquement, AstraZeneca a investi, mondialement, 22% de son revenu (3) dans la recherche pour de nouveaux traitements. Les soins de santé personnalisés sont intégrés dans notre pipeline de médicaments innovants. En effet, près de 70% de ceux-ci découlent d’une approche personnalisée. Cela inclut la découverte et le développement de médicaments personnalisés, ainsi que de leurs biomarqueurs associés et diagnostics compagnons. Notre ambition est de transformer la vie par une meilleure compréhension de la biologie de la maladie au niveau du patient et de développer de nouveaux médicaments sur cette base. Un exemple de nouveaux médicaments basés sur la science sont les thérapies ciblées en immuno-oncologie. Ces nouveaux médicaments contre le cancer sont puissants et utilisent les défenses propres à l'organisme pour lutter contre le cancer des patients qui ne peuvent bénéficier aujourd'hui que de la chimiothérapie ou de la radiothérapie pour combattre leur maladie - avec les divers effets secondaires de ces interventions moins ciblées. Notre ambition implique le défi d'adapter les systèmes de soins de santé à la nouvelle ère des soins de santé personnalisés, et de trouver des moyens équitables et durables pour financer cette innovation de précision. Nous sommes convaincus que les médicaments personnalisés peuvent apporter une valeur ajoutée tant pour les patients, les payeurs que les systèmes de santé. Traiter les bons patients avec le bon médicament peut optimiser les résultats, minimiser les effets indésirables et maximiser l'efficacité des systèmes de santé. Cela pourrait aider à réduire le coût total des soins, y compris les coûts sociaux plus larges en cas de maladie à long terme.

Vos souhaits

D'abord, nous souhaitons que les systèmes de soins de santé, les organismes de réglementation et les sociétés pharmaceutiques puissent travailler en partenariat pour créer un cadre en vue d’optimiser l'accès à de nouveaux médicaments personnalisés en Belgique et dans toute l'Europe.

Ensuite, nous souhaitons que l'industrie pharmaceutique et les payeurs trouvent de nouvelles façons de partager le risque financier lié à ces traitements et ce, en s’assurant que les systèmes de soins de santé demeurent viables tout en permettant la récompense de l’innovation.

Enfin, nous souhaitons que les régulateurs puissent développer de nouveaux mécanismes pour accélérer l'approbation de ces nouveaux médicaments afin de les amener le plus rapidement possible aux patients!

 

(1) http://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/Population_structure_and_ageing).

(2) http://www.belgium.be/en/about_belgium/country/Population

(3) http://www.astrazeneca-annualreports.com/2015/assets/pdf/AZ_Annual_Report_2015.pdf