Fonds Léon fredericq : De la recherche À la vie

"Edito"

Vers de nouveaux horizons ?

 

Cette année encore, le Fonds Léon Fredericq va jouer son rôle essentiel de soutien aux jeunes chercheurs et à la recherche biomédicale liégeoise puisque près de 200 dossiers de candidature à une bourse du FLF, du Centre Anti-Cancéreux et des Fondations associées de l’Université de Liège ont été introduits lors du dernier appel en mai dernier. Tous ces dossiers seront évalués pour leur qualité scientifique par la nouvelle Commission Permanente Facultaire de la Recherche de la Faculté de Médecine. Les lauréat(e)s sélectionné(e)s seront mis(e)s à l’honneur en même temps que les mécènes du Fonds lors de la traditionnelle Soirée PROJETS qui se tiendra le 18 novembre prochain au Cercle de Wallonie à Seraing, une date à fixer dès maintenant dans votre agenda.

Par ailleurs, depuis plusieurs mois, nous travaillons à la création d’une nouvelle fondation hospitalo-universitaire d’utilité publique. Ses quatre fondateurs en sont le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) et l’Université de Liège, ainsi que les deux Asbl Fonds Léon Fredericq et Centre Anti-Cancéreux. Cette nouvelle Fondation va agrandir les horizons et toucher un nombre plus grand encore de mécènes institutionnels ou industriels, et de citoyen(ne)s soucieux de témoigner d’une réelle ambition philanthropique. A côté de son objectif prioritaire de soutien aux jeunes chercheurs dans le domaine biomédical et contre le cancer, cette nouvelle Fondation aura également le souci de veiller à l’amélioration du bien-être des patients et de sa prise en charge médicale au sein du CHU.  En effet, les statuts précisent que « la Fondation d’utilité publique a pour objet de soutenir la recherche médicale et biomédicale (fondamentale, translationnelle et clinique) et les projets innovants du CHU de Liège et de l’Université de Liège en faveur du bien-être des patients, de la qualité des soins, de la qualité des infrastructures hospitalières et des équipements médicaux et scientifiques". Elle soutiendra les jeunes chercheurs au CHU de Liège et à l’Université de Liège dans tous les domaines de la médecine, au moins au même niveau financier que le Fonds Léon Fredericq et le Centre Anticancéreux le font actuellement, c'est-à-dire au moins 800.000 € par an. A ces fins, la Fondation mènera une politique active de levée de fonds auprès de tous types de donateurs (individuels, institutionnels, entreprises, associations, collectifs, etc.). Elle nouera les partenariats utiles à son action auprès des mécènes potentiels, publics et privés. Elle développera tous types d’activités qui lui permettent de financer ses projets et d’attirer des fonds philanthropiques, en Belgique et à l’étranger ».  La création de cette fondation hospitalo-universitaire a été déjà présentée aux Conseils d’administration du Fonds Léon  Fredericq et du Centre Anticancéreux et a été approuvée par le Conseil d’Administration du CHU de Liège ; ses statuts seront soumis sous peu au Conseil d’Administration de l’Université. C’est donc avec confiance et sérénité que le Fonds Léon Fredericq et le Centre Anti-Cancéreux pour la recherche biomédicale au CHU et à l’Université de Liège s’associent à ce nouvel envol en faveur de la santé de nos concitoyens.

Pour conclure ici cet éditorial, je vous donne un autre rendez-vous pour un événement culturel majeur de la prochaine rentrée :

Samedi 24 septembre 2016 : soirée d’ouverture organisée par la WIZO de l’exposition « 21 Rue La Boétie » présentée en première artistique mondiale à La Boverie. Les bénéfices de cette soirée exceptionnelle seront attribués par la WIZO au Fonds Léon Fredericq.

Mille fois merci encore pour votre fidèle soutien !!!