Fonds Léon fredericq : De la recherche À la vie

EDITO

Chères amies,
Chers amis du Fonds Léon Fredericq,

Ce mois de mars, de par sa date emblématique du 8 mars déclarée « journée internationale des droits de la femme » et ce depuis 1977, fut l’occasion, de manière collective et symbolique, de mettre à l’honneur les femmes à travers le monde. Un hommage auquel le Fonds Léon Fredericq souhaite aujourd’hui se joindre par le biais de sa newsletter. En partant notamment à la rencontre de chercheuses au travers de différentes thématiques : Brigitte MALGRANGE, Rachelle FRANZEN et Frédérique DEPIERREUX à l’occasion de la semaine du cerveau, Meggy SUAREZ CARMONA et Maureen VANDEVELDE dans le cadre de la recherche en cancérologie féminine. L’occasion de parler d’elles mais surtout de les faire parler. Les faire parler de leurs projets, leurs ambitions, de ce qui les anime, anime leur quotidien, de ce qui nourrit leurs espoirs : la RECHERCHE.

Certains parlent de « plafond de verre » au sein des carrières scientifiques. En effet, comme dans bon nombre de domaines, les femmes y seraient  sous-représentées. Des mesures sont d’ailleurs régulièrement mises en place afin de tenter de réguler ces inégalités au niveau international avec l’UNESCO et au niveau national par le biais de la Ministre en charge des droits des femmes, tant dans le domaine de la recherche qu’ailleurs. Force est de constater néanmoins, que si leur nombre « au sommet » fait défaut, la motivation des chercheuses n’est pourtant plus à prouver. Ni leur excellence ! Pour preuve, la majorité des lauréats du Fonds Léon Fredericq sont en effet…des lauréates. 102 lauréates sur un total de 147 lauréats plus précisément concernant la promotion 2016-2017. 102 brillantes lauréates sélectionnées, faut-il le rappeler, par la Commission Permanente Facultaire à la Recherche pour la grande qualité de leurs recherches et de leurs parcours, sur plus de 250 dossiers de candidatures soumis. Potentiel, créativité, détermination… les jeunes chercheuses représentent de véritables atouts avec lesquels il faudra inévitablement compter pour la recherche d’aujourd’hui et la santé de demain.

Pr Vincent GEENEN
Secrétaire du Fonds Léon Fredericq